Troisième soirée d’exploration Les Musicophages à la Cave Poésie, le mardi 13 Mars 2018

Early Spring Horses

Après une première édition au Ô Boudu Pont et une seconde très récemment au Père Peinard, Les Musicophages poseront leurs valises à la La Cave Poésie René-Gouzenne pour la troisième soirée d’exploration musicale !

Pour faire honneur à cette sublime salle, nous vous proposerons le duo franco-suédois Early Spring Horses (harpe/chant/machines), qui à cette occasion clôturera sa tournée de deux semaines dans toute la France.

« En marge des frivolités et des paillettes, il a toujours existé en Grande-Bretagne, de Blue Nile à James Blake, de David Sylvian à Bat For Lashes, une pop plus adulte, contemplative. Venu de Suède, Vincent Stockholm, l’âme esseulée et écorchée de ce faux groupe, appartient à l’évidence à cette famille qui ignore tout des urgences mais rien des tensions. » JD Beauvallet, les Inrocks

RDV 19h30 le mardi 13 Mars 2018, à la Cave Po !

La Cave Posésie René-Gouzenne, 71 rue du Taur, 31000 Toulouse

 

 

 

Les Musicophages dans le jury du tremplin « Décroche Le son ! » 2018

decroche le son tremplin mairie de toulouse

Du 7 au 30 Mars 2018 se tiendra l’édition 2018 du tremplin Décroche Le Son ! Ouvert aux musiciens de Toulouse et de la région Occitanie, ce tremplin est destiné aux non professionnels, âgés de 16 à 25 ans. Les inscriptions sont closes depuis le 30 Novembre 2017.

Le centre de ressource des Musiques Actuelles Les Musicophages est partenaire de l’organisation en offrant au lauréat du tremplin une année d’accompagnement personnalisé à la professionnalisation (Appel à projet PANAMA – consulter le projet ), et en faisant partie de l’équipe du jury pour cette édition.

Après une pré-sélection sur dossier, le tremplin se déroule lors de 7 soirées :

  • Vendredi 9 mars 2018 au Centre culturel Henri-Desbals
  • Vendredi 16 mars 2018 au Centre culturel Alban-Minville
  • Mardi 20 mars 2018 au Centre culturel des Mazades
  • Jeudi 22 mars 2018 au Centre d’animation Soupetard
  • Vendredi 23 mars 2018 au Chapeau Rouge-Espace Saint-Cyprien
  • Mardi 27 mars 2018 à l’Espace Bonnefoy

La finale aura lieu le 30 mars au Metronum

Ces soirées sont gratuites et sans réservation, n’hésitez pas à venir nous rencontrer lors de cet événement !

L’équipe des Musicophages

Les Musicophages au bis !

bis biennale spectacle

Retrouvez les Musicophages au Bis / Biennales Internationales du Spectacle les 17 et 18 Janvier à la Cité des Congrès de Nantes.  Deux jours rythmés par des débats, des tables rondes  et des rencontres entre professionnels, évènement phare appuyé par France Culture, Télérama et Libération. A l’affût des nouveautés musicales, du théâtre et du spectacle vivant Marc Labiche, notre chargé de diffusion y sera notre digne représentant. N’hésitez pas à prendre contact avec lui. Bonne biennale !

marc@musicophages.org

Partir sur un salon avec les Musicophages … Le retour de nos adhérents. Partie II

Apair prod musicophages interview jimi

L’équipe des Musicophages était présente au salon des professionnels de la musique indépendante et de l’autoproduction de la JIMI les 13 et 14 Octobre à Ivry-sur-Seine avec quelques spécimens de nos adhérents les plus doués. Après l’interview de l’auteur-compositeur-interprète Axel Sinclair, découvrez l’immersion du studio de production Apair Prod dans le salon.

Apair Prod, vous faîtes de la production, pouvez-vous expliquer en quelques mots vos champs d’action ?
On peut dire que principalement notre action est répartie en 2 pôles d’activités. Le premier est la réalisation musicale et les prestations studio. D’un coté nous réalisons des musiques pour court-métrages, des publicités, des prestations de beatmaking ou compositions pour des artistes solos qui cherchent à être appuyés musicalement ou des labels sous forme de ghost music. Ces prestations sont commerciales.
D’un autre côté, nous proposons nos services d’enregistrement, mixage et mastering. Notre offre est assez complète puisque l’on propose même de travailler sur bande. Le second volet de notre activité est l’accompagnement et le développement artistique.
Derrière ce panneau qui veut un peu tout et rien dire aujourd’hui, pour être clair, nos activités sont la co-production d’albums avec des artistes émergents que nous sélectionnons, et dont nous souhaitons accompagner la carrière.
Pour ces artistes, nous prenons en charge toute la création sonore de l’album (composition/arrangement/enregistrement/mixage/mastering). L’artiste, lui, devra assurer financièrement la partie complémentaire (pochette / pressage / clips). Pour ces artistes nous assurons une aide coté communication, booking, démarchage de professionnels (éditeurs, labels…)

Quels intérêts la participation à la JIMI représente pour vous ? Nous avons souhaité en premier lieu participer à la JIMI pour rencontrer d’autres professionnels. Nous souhaitions agrandir notre réseau, hors de la sphère toulousaine que nous connaissons bien maintenant. C’était aussi l’occasion pour nous de rencontrer des professionnels dans des métiers qui ne sont pas les nôtres (label, bookers, éditeurs, réalisateurs, radios), pouvoir prendre contact avec eux, parler de leur quotidien, et pourquoi pas choisir de les intégrer dans notre réseau privilégié.
C’était aussi bien sur l’occasion de communiquer sur les projets propulsés par Apair Prod et appuyer les actualités auprès d’un public sensible aux activités indé.

Quel est l’avantage d’être accompagné par les Musicophages à ce type d’évènement ?

Au-delà de l’opportunité de nous rendre à la JIMI à leurs côtés, et donc de bénéficier de l’attraction qu’ils suscitent, nous avons bénéficié de sages conseils de la part des Musicophages.
Notre préparation au salon (matériel, identité visuelle, action locale, prise de rendez-vous en amont) a été très solide grâce à leurs conseils avisés, et nous avons pu transformer cette session à la JIMI en une excellente journée, humainement et professionnellement.

Les petits + ?
Tous nos remerciements aux organisateurs pour une manifestation réussie, avec des bénévoles souriants et disponibles, un lieu adapté et propre, et la disponibilité de Nils et José lors des phases d’inscription !
Ah, et si …. L’an prochain on ramène des bonbons sur le stand !

L’équipe des Musicophages a été ravie d’accompagner nos intrépides adhérents à ce salon et attendons avec impatience la prochaine édition.

Partir sur un salon avec les Musicophages … Le retour de nos adhérents. Partie I

la jimi les musicophages axel sinclair

L’équipe des Musicophages s’est rendue au salon des professionnels de la musique indépendante et de l’autoproduction de la JIMI les 13 et 14 Octobre à Ivry-sur-Seine. Nous avons mis dans nos bagages quelques uns de nos adhérents préférés : le studio de production Apair-Prod et l’auteur-compositeur interprète Axel Sinclair. Voici comment ils ont vécu le salon en notre compagnie.

Peux-tu présenter en quelques mots ton projet artistiques et où tu en est dans ton plan de carrière ?
Je m’appelle Axel Sinclair et je suis auteur-compositeur-interprète du projet de chanson française éponyme où les textes et la voix sont particulièrement mis en avant : j’y raconte mes histoires de la vie de tous les jours tout en les reliant au monde dans lequel on vit. Tantôt cynique, tantôt poétique mais toujours authentique et sincère ! En trio sur scène, le style est varié et plutôt accès sur la rythmique et l’interaction avec le public.
Nous avons sorti un premier EP « Cabinet de Curiosités » en décembre 2016 et nous nous apprêtons surtout à faire connaître notre projet sur scène en 2018, tout en sortant régulièrement des vidéos (ce dont nous sommes friands !)

Quels intérêts la participation à la Jimi représente pour toi ?
Déjà le fait que c’était une première : je n’étais encore jamais allé directement au contact des « types » de pros présents au salon : labels, bookers, managers, médias… On ne s’en rend pas forcément compte, mais ça peut être assez impressionnant quand on l’a jamais fait. Et on s’aperçoit vite qu’eux-mêmes sont là pour les mêmes raisons que nous : rencontrer, échanger… et ça démystifie beaucoup de choses ! On réalise aussi que l’échange direct, même bref, permet d’avoir accès à des contacts forcément plus intéressants que les contacts publics que l’on trouve partout sur Internet ; enfin si la discussion s’est bien déroulée, on se dit qu’on a peut-être amorcé quelque chose.
Les speed-meetings (rencontres d’une quinzaine de minutes avec un professionnel de la musique choisi au préalable dans une liste) ont également été l’occasion d’avoir un entretien, cette fois privé et exclusif, et non devant un stand dans le bruit du salon où il est parfois un peu moins facile de faire tomber les barrières. L’occasion pour moi d’avoir des retours personnalisés et pertinents sur mon projet.

Quel est l’avantage d’être accompagné par les Musicophages à ce type d’évènement ?
Avoir un bout de stand et rester derrière, déjà ! Ça paraît bête mais la plupart des pros présents et ayant un stand montrent leurs artistes via leurs produits de com’ sans que les artistes en question ne soient présents. Dans mon cas j’avais pu d’une part installer tout mon « merchandising », mais j’avais aussi amené un PC avec une vidéo que j’avais faite qui tournait en boucle, le tout accompagné d’un casque pour que n’importe qui puisse écouter ma musique tout en regardant la vidéo. Eh bien ça a plutôt bien marché ! La vidéo étant de surcroît assez hypnotique dans sa forme, ce n’était pas très difficile d’inciter les gens à venir écouter avant de les inviter à la discussion.
J’ai ensuite bien sûr pu profiter des conseils en direct de l’équipe des musicos (que je remercie encore au passage) : quels types de pros aller voir, quelles structures sont plus intéressantes que telles autres, comment les aborder… et se faire pousser au cul aussi ! Je ne suis pas de nature timide mais je ne suis pas un très bon communiquant, être encouragé m’a permis d’oublier l’appréhension que j’avais quant au fait d’aller au contact direct.

Les petits + ?
C’était assez marrant d’observer toutes les petites astuces de com auxquelles les différents acteurs présents avaient pu penser : entre celui qui affiche les vidéos d’un groupe via un écran de télé cathodique pour donner un côté « rétro », celui qui passe vous donner un petit « bulletin de vote » sur lequel mettre ses coordonnées pour aller le poster dans l’urne de leur stand, ou celui qui arrive avec sa propre chaise de bureau et un décor entier de marketing manager de l’espace (très ridicule mais très drôle)… bon, les meilleurs resteront quand même le stand de dbTribe.com à côté desquels nous étions et qui avaient carrément ramené la tireuse à bière locale produite chez eux ! Big à eux au passage : des gens adorables ayant développé un super outil de booking pour artistes indépendants, à checker !

 

Merci à Axel Sinclair pour ce retour sur ce premier salon professionnel. A suivre, l’interview d’Apair Prod, nos adhérents producteurs.

Retrouvez notre équipe à la Jimi !

salon la jimi concerts débats musicophages, rencontres,

A vos agendas, l’équipe des Musicophages fera parti des exposants de la Jimi, le rendez-vous des indés et de l’autoproduction  le vendredi 13 et samedi 14 Octobre dans le Val de Marne. L’occasion de découvrir les acteurs de la scène culturelle via le salon, des tables rondes, des speed-meeting pro, des forums. Bref, la crème de la crème autour de thématiques actuelles : comment monter sa tournéee DIY ? Quel est le rôle des médias dans le développement d’un projet musical ?

L’équipe des Musicophages seront là pour répondre à vos questions, ainsi que nos adhérents, l’agence de développement culturel des musiques actuelles : à Fleur de Rock et le studio de production et d’enregistrement Apair Prod.

En bonus nos adhérents, les doués Babes in Woods se produiront en concert le samedi 14 Octobre à l’espace Robespierre.

On vous y attends avec impatience.