Appel d’offre pour un recrutement sur des missions ponctuelles

Nous recherchons un formateur ou une formatrice compétent(e) en informatique  pour proposer à nos adhérents des formations sur des outils web (WordPress, Création de blog et de sites internet), des outils collaboratifs libres. La maîtrise des systèmes d’exploitation Windows, Linux, Mac est requise.

Pour répondre à l’offre veuillez envoyer votre CV et une lettre de motivation à contact@musicophages.org, un entretien vous sera proposé.

Pour plus d’informations, vous pouvez nous contacter au 05 61 21 71 50.

 

 

Appel à bénévole

Nous recherchons une personne qui désirerait être bénévole aux Musicophages et proposer de son temps libre pour mettre en place et réorganiser notre système informatique.

Nous manquons de connaissances en gestion de site internet, en programmation (Html, Css, Php, Sql…), en gestion d’outils libres (Calendrier collaboratif, WordPress, Ajaxplorer..) ainsi que de temps pour la maintenance de nos ordinateurs.

 

Si vous êtes intéressés et disponibles pour intervenir de manière ponctuelle,

contactez-nous par mail : contact@musicophages.org

ou par téléphone : 05 61 21 71 50

Exposition LCDC – Les Récréatives

Pour l’exposition du début de ce mois de mars, le Pôle Graphique des Musicophages s’associe au festival Les Récréatives et accueille du 3 au  8 mars 2014  leur proposition d’exposition d’un collectif 100 % féminin de Bordeaux : Les chattes du cimetière (LCDC).

Les chattes du cimetières présenteront une sélection de leur pièces collectives ou productions personnelles, toutes en lien avec le sonore ou les Musiques Actuelles.

Le vernissage en musique de l’exposition, qui sera aussi l’ouverture du festival Les Récréatives, aura lieu jeudi 6 mars à partir de 19h30 avec une performance musicale de la Djette toulousaine Skarlet Rack.

Pour découvrir la programmation du festival Les Récréatives autour de la journée des droits de la femme le 8 mars 2014, c’est ici !

 

 

Playing for Change – Exposition Documentaire

Du 22 au 27 février 2014, les Musicophages et l’association Playing for  Change Occitanie vous proposent de découvrir les projets et actions de la Fondation Playing for Change, à travers quelques vidéos et une exposition de belles photographies documentaires, prises dans les écoles de musique créées dans des pays en voie de développement.

L’accès à la musique et plus généralement l’expression artistique est essentielle au développement de chaque enfant. 

Le samedi 22 février, autour d’un goûter, vous pourrez découvrir ces actions en détail et discuter et échanger avec Katja, la chargée de projet de l’association.

A 15 h et à 18h : Diffusion de vidéos, médiation autour d’une exposition documentaire et discussion avec le public + goûter

 http://www.playingforchangeoccitanie.org

 www.playingforchange.org

Le Bruit Court que c’est dimanche…Magnetik Mosquito invite…

Le Bruit Court que c’est dimanche … aux Musicophages !

Un dimanche par mois, la rumeur dit qu’il y a des artistes qui en invitent d’autres et qui font doucement du bruit, juste assez pour couvrir celui des cuillères dans les tasses et des fourchettes dans les assiettes.

Goûter dès 15h, musique à partir de 16h.
Entrée libre / Consos payantes (gâteaux, boissons..)

Dimanche 23 février, Le Bruit Court présente :

MAGNETIK MOSQUITO

La rencontre a lieu en 2011, l’alchimie se crée rapidement : l’histoire est en marche. Venant d’horizons musicaux différents, ils travaillent à mixer habilement leurs influences pour créer un cocktail détonnant oscillant entre Post Rock Progressif et Trip Hop. Parmi les influences on retrouve Ez3kiel, Radiohead, Queens Of The Stone Age…

https://www.facebook.com/Magnetik-Mosquito
http://magnetikmosquito.bandcamp.com/

————-

Et leurs invités seront…

CORDCORE

Le trio Cordcore c’est la rencontre en 2009 des deux frères Carriay à la guitare et du violon débridé de Jean-Baptiste Demasles. Cordcore c’est un son brut et précis, chargé d’émotions, qui trouve un équilibre improbable au travers d’un mélange incestueux et inédit d’influences musicales. Les décrire musicalement relève du défi, mais comme le résumait si bien Philippe Pagès du Bijou, les membres du trio sont « habités et inspirés, aux antipodes des clichés ». Ils se sont produits lors d’une centaine de concerts et performances musicales tous formats confondus.

http://cordcore.org/
http://cordcore.bandcamp.com/

Rencontre musicale avec Franz O’Clock Archestra

Dans le cadre de nos accompagnements proposés aux artistes adhérents, nous organisons des rencontres musicales aux Musicophages.

Nous vous proposons pour cette fin de mois une rencontre musicale de Franz O’clock Archestra  qui aura lieu le vendredi 28 février à 19h. Cette soirée sera l’occasion de partager un moment agréable avec les musiciens et artistes présents, mais aussi de marquer la sortie de leur nouvel EP tant attendu.

Franz O’Clock Archestra c’est l’alliance de deux frères de sang, qui créent une pop électro hybride à forte tendance psychédélique.

Plusieurs années musicales au sein de projets variés ont été nécessaires pour réunir Franz et Freud qui depuis un an collaborent autour du projet.

Le Franz O’Clock Archestra relève d’un mélange hybride de pop beat solaire et d’électronica. Ils puisent leur inspiration auprès de groupe tels que Robert Wyatt, Kraftwerk ou AIR pour ne citer que les plus célèbres. Les textes tantôt sarcastiques tantôt aériens sont écrits en Français (tendance Katerine). Une autre partie des influences se trouve auprès de la musique de film et en particulier dans celle d’Angelo Badalamenti, compositeur des bandes originales de David Lynch.

En 2013 le groupe rejoint le collectif Mix Art Myrys qui les accueille au cours de plusieurs résidences. Une équipe Son Lumière Image est ainsi créée, ils y développent alors essentiellement le vidjing, travail que nous découvrirons lors de la rencontre musicale aux Musicophages.

Cette rencontre musicale sera aussi le cadre du vernissage d4evelyne Pasquel et de Jule Thiry :

Evelyne Pasquel, née en 1989 en Équateur développe sa pratique à travers les médiums du dessin et de la sculpture, de la peinture et de la photographie créant des mises en scène entre ces quatre pratiques, des liens avec des fils de couleurs qui s’étendent et se détachent. Tous les objets tiennent dans la main et peuvent être manipulés, feuilletés, se mouvoir dans l’espace pour explorer les possibilités d’un art constructif où le jeu a une place centrale.

« Je pense mon travail comme un petit microcosme coloré, une petite constellation mise en mouvement par cette force extérieure que sont les spectateurs qui vont mettre en jeu la vie des formes et des symboles. »

Jules Thiry, né en 1993 à Lille, fils d’un artiste plasticien sérigraphe, a baigné dans un environnement artistique dès le plus jeune âge. A 16 ans il obtient son premier appareil photo et fait évoluer sa pratique dans un champ toujours plus large de genres et de techniques, conservant toujours un goût pour l’esthétique de l’imperfection. Tantôt dans le rôle de témoin pourchassant les petites bizarreries du monde et les sourires tristes, tantôt géniteur de créatures unisexes et de nymphes urbaines, Jules nous fait découvrir une collection sans réelle unité de beautés fragiles et de moments précieux teintés de romantismes et de mélancolie.

http://myhopscotch.tumblr.com

 Au programme de cette rencontre :

  • Dès 19h, vernissage d’Evelyne Pasquel et de Jules Thiry
  • 20h, rencontre musicale de Franz O’Clock Archestra nouvelle mouture sur fond de Vidjing
  • 21h – 22h30, un Dj surprise

Retrouvez toutes les informations sur Franz O’Clock sur leur site ici. Vous pouvez aussi les écouter ici.

Pour connaître les conditions d’accompagnement, les services proposés dans le cadre d’une adhésion artiste, n’hésitez pas à nous contacter à ressource@musicophages.org.